Jour 3, de Dingle à Dunquin

Posté par

Distance : 14 km (qui en paraissent 25), dénivelé : 400 mètres

Vendredi 27 avril

Que d’eau ! S’il n’y a pas eu trop de vent cette nuit (ou peut être étais-je juste bien protégé), la pluie est tombée drue… Au point de me réveiller à plusieurs reprises, des goûtes tombant sur mon visage. Mon sac de couchage étant en plumes, je dois aussi éviter qu’il se colle à la paroi de la tente, pour ne pas qu’il prenne l’eau. Ca promet pour l’Islande (NB : finalement, j’achèterai un sursac imperméable).

A 8h, l’auberge est fermée, je prends donc un petit déjeuner sur le pouce avant de partir visiter Dingle, à une quinzaine de minutes à pied. C’est un très charmant village de pécheurs, dont la particularité est qu’il abrite un dauphin peu farouche dans sa baie. Par contre, je cite un habitant du coin : « Ca fait 25 ans qu’il est là ce dauphin, je suis pas sûr qu’ils vivent si vieux normalement. Ca m’étonnerait pas qu’ils l’aient remplacé, pour le tourisme. »Après cette courte visite, départ vers Dunquin, sous un soleil radieux. L’étape commence par quelques kilomètres de sentier en montagne : non seulement ça change du goudron, mais ça permet en plus d’apprécier la vue sur la baie, puis sur la plage de Ventry, vers laquelle je redescend ensuite.

Après la montée, la descente est plus facile (sauf quand des vaches bloquent le chemin. True story.

Pour info, à cet endroit-là, la Dingle Way rencontre la Pilgrim Way (Chemin des pèlerins), qui permet de couper par les terres pour rejoindre Ballycurrane ou Cloghane, et donc de gagner un ou deux jours de marche. Il paraît que c’est aussi très beau, mais je trouve dommage de rater la pointe de la péninsule… Comme vous le verrez plus bas.

Donc, à Ventry, pause déjeuner bien méritée. Tous les pubs du coin sont fermés, donc ça sera pique-nique au bord de l’eau.

Pause déjeuner

NB : J’ai toujours très mal aux jambes depuis la veille.

La plage de Ventry fait 2,5 kilomètres de long, la traversée se fait donc plutôt rapidement. Ensuite, ça se complique, avec l’ascension du Mont Eagle. Il n’est pas particulièrement haut, mais le sentier est à peine tracé, avec beaucoup de cailloux sur lesquels il est facile de se tordre une jambe. Néanmoins, quel plaisir ! L’endroit est très sauvage, avec une vue plongeante sur l’océan. Depuis Dingle, j’ai enfin l’impression d’être au bout du monde ! Je n’y croise d’ailleurs pas grand monde : deux jeunes filles qui vont à Dingle en venant de Ballycurrane) et un couple d’âge mûr, qui devait simplement se promener dans les parages.

Mount Eagle

J’ai fait une pause là. Grossière erreur : le départ à été très difficile.

Vous vous dites peut-être : « Il est trop fort Morgan, il fait 40 bornes un jour et arrive à crapahuter dans la montagne le lendemain. » Non. Passé la photo du dessus, la tendinite que je traîne à un genou depuis des années s’est réveillée. Puis, un peu plus tard, c’est le deuxième genou qui s’est mis à me faire très mal. Heureusement, j’arrive très bientôt, après ce virage, là-bas, je verrai Dunquin en contrebas…

Ou pas. J’ai semble-t-il mal calculé mon coup, car Dunquin n’est pas là. Oh, certes, c’est très beau, mais je suis quand même bien abattu.

Finalement, quatre kilomètres plus long, il apparait…

Dunquin

J’étais venu juste pour cette photo.

Dunquin, c’est 159 habitants, et dix fois plus de moutons. 159, c’est aussi la vitesse du vent en km/h au moment où j’y descends (j’exagère un peu), et 0, c’est le nombre d’arbres à la ronde.

Ceci est la raison officielle pour laquelle j’ai dormi ce soir là dans un vrai lit, dans une auberge. Je pense d’ailleurs n’avoir jamais été aussi heureux de voir le logo de Hostelling International. La raison officieuse, c’est que j’étais complètement rincé. Pour preuve, alors que je comptais m’allonger quelques minutes avant d’aller manger au pub, je m’endors, à 19h15. Je ne me réveillerai qu’à 8h30 le lendemain.

Dunquin

Le port de Dunquin (avec un musée aussi, en haut).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *