Jour 1 : Le Blue Lagoon

Posté par

Vendredi 31 octobre

« Welcome to Iceland! It’s warm today: nine degrees! » Après un peu moins de trois heures de vol, me voilà à nouveau en Islande, la fabuleuse Islande. Oui, encore. Et si vous avez suivi mes deux précédents voyages là-bas, vous n’avez sans doute pas besoin d’arguments, car vous voulez probablement y aller aussi.

C’est le pouvoir de la dorsale.

IMG_3637

Anecdote amusante, alors que je cherchais mon siège dans l’avion, j’ai entendu : « Morgan ? Morgan ? Tu vas encore en Islande ? » Il s’agissait d’une camarade d’université, que je salue.

Pour tout vous avouer, après mon séjour de janvier dernier, je n’avais pas spécialement l’intention de revenir si rapidement. Mais je n’ai pas pu résister lorsque WOW Air m’a envoyé un email pour fêter leur deuxième anniversaire, avec comme titre : « L’Islande pour 49 euros ! » 117 euros plus tard, j’avais les billets dans ma poche.

J’en profite pour dire un mot sur WOW, que j’avais déconseillée en janvier pour cause d’annulations et retards de vol. Cette fois, le vol a été très bien et tout à fait ponctuel.

Il était aussi plutôt amusant, puisque l’équipage s’était déguisé : c’est Halloween.

IMG_3634Cette fois, je ne suis pas seul, je voyage avec mon avis Jean… Souvenez-vous, le conducteur qui s’était arrêté alors que je faisais du stop à Skaftafell, en juin 2012…

« Jean va vers l’est. Où exactement, il ne le sait pas. Ça tombe bien, je suis dans la même situation », écrivais-je à l’époque. Deux ans plus tard, nous savons exactement où aller, après avoir récupéré notre voiture de location à l’aéroport…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAIl fait un froid de canard, le vent est violent : l’eau du Blue Lagoon n’en est que meilleure ! Nous avons décidé de nous y arrêter dès notre arrivée, car nous repartirons trop tôt mercredi pour nous y arrêter.

J’écrivais il y a deux ans que c’était « plutôt cher », à 25 euros… Autant dire que ça a piqué quand j’ai vu que c’est passé à 35 euros ! Là, ça commence à être clairement abusé (surtout quand on sait que l’eau utilisée est le surplus d’une usine hydroélectrique : c’est ce qu’on appelle le beurre et l’argent du beurre).

Heureusement, il n’y a pas grand monde et, alors que nous alternons piscine, sauna et hammam, le ciel se teinte de mille couleurs différentes. Ce voyage débute sous de bons hospices.

IMG_3638

Bonjour, c'est moi !

Bonjour, c’est moi !

 

Nous nous dirigeons ensuite en plein centre-ville de Reykjavik, pour prendre possession de notre chambre, à la Konrads Guesthouse.

Leçon retenue : il est possible d’avoir un bon rapport qualité-prix pour l’hébergement en Islande, à condition de venir hors saison ! Pour une chambre avec deux lits, j’ai payé 60€ la nuit (donc, 30€ chacun). Moins cher qu’un lit en dortoir à une période plus favorable…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous finissons cette courte mais non moins fatigante journée par un dîner dans la Hambuorgara Fabrikkan. Passage traditionnel pour moi ! Et je fais un nouvel adepte, en la personne de Jean, qui adore l’agneau et les burgers. Alors, un burger à l’agneau…

Nous nous couchons relativement tôt, sans rien rater puisque les Islandais ne fêtent pas Halloween. On se rattrapera en allant faire la fête demain soir.

IMG_3684

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *